Formation aérospatiale, tout ce qu’il faut savoir

14 avril 2020 Catégorie(s) : Flash info
formation-aerospatiale-tout-ce-qu'il-faut-savoir

Vous faites partie de tous ces jeunes gens qui rêvent de manipuler des engins spatiaux et des avions ? Il est nécessaire de suivre les formations relatives à ce métier. Aujourd’hui, les études d’aéronautique connaissent une réputation de prestige. Cependant, le métier nécessite des connaissances techniques que ce soit sur la maintenance des aéronefs, leur exploitation, leur conception et bien entendu, leur manipulation.

Les formations en aéronautique

L’aéronautique concerne en particulier des technologies de pointe que les ingénieurs ayant été diplômés en ce domaine sont recrutés. Par conséquent, beaucoup d’étudiants optent pour l’ESTACA afin de suivre les formations adéquates. Cet établissement prépare les étudiants aux futurs de la branche aéronautique ainsi qu’aux actuels challenges. Augmenter les capacités d’un engin volant, réduire les émissions polluantes, développer et intégrer des commandes électriques, allégement des appareils spatiaux et autres, tout cela fait partie des filières qu’il advient de maîtriser dans une formation aérospatiale.

Être ingénieur aéronautique est un choix qui demande beaucoup de travail aussi bien dans l’exploitation des aéronefs (ballons, drones, hélicoptères et avions) que dans la conception des systèmes embarqués. Le programme de formation aéronautique concoctée par ESTACA prépare en effet les étudiants aux enjeux importants de la filière. Le cursus débute de la prépa intégrée à la cinquième année. Chaque apprenti bénéficie de 400 heures de formation aéronautique assistées particulièrement par des ingénieurs de renom (Safran, Dassault, Thalès, Groupe Airbus et autres).

Intégrer une formation en aéronautique, comment faire ?

Pour intégrer une formation aéronautique, les conditions d’admission dépendent avant tout du niveau d’études de chaque candidat. Outre l’obtention du CAP, les formations en aéronautique sont généralement post-bac. Les profils scientifiques sont bien entendu ceux qui sont les plus recherchés. Les bacheliers sortants de la section S, STI (génie électrotechnique ou génie mécanique) et un bac pro seront aussi très attendus dans la formation en aéronautique pendant les phases de recrutement en DUT ou en BTS. Dans les écoles d’aéronautique, la sélection se fait à partir de bac + 3 et tous les étudiants doivent passer par un concours.

ation aérospatiale

Quelles sont les compétences acquises à l’issue de la formation aéronautique ?

Pour devenir un ingénieur en aéronautique, il faut être pragmatique, curieux ouvert sur le monde et doté de toutes les connaissances scientifiques nécessaires. Le but de l’ESACTA lors de la formation aéronautique est surtout de mettre sur le terrain ou sur la piste des ingénieurs aéronautiques opérationnels pouvant parfaitement s’adapter aux évolutions constantes de la technologie d’une entreprise. Les compétences que les étudiants acquièrent à la fin de la formation aéronautique sont donc les suivantes :

  • des connaissances pratiques pour mieux manipuler tous les outils et les méthodes de l’ingénierie ;
  • des techniques et des bases scientifiques relatives au métier ;
  • la capacité de gérer différents projets en équipe ;
  • une connaissance approfondie du secteur ;
  • des compétences opérationnelles grâce à une longue expérience en entreprise.

Quel métier exercer après une formation en aéronautique ?

La plupart des programmes comprend des études liées à la gestion, l’économie et au management pour sortir des experts techniques sachant élaborer des projets en entreprise. Aujourd’hui, l’aérospatial et l’aéronautique deviennent la première industrie exportatrice. Pour exercer le métier de l’espace en tant que responsable d’ingénierie, mécanicien d’entretien, expert, technicien d’essai ou pilote, il importe d’avoir un profil et les diplômes appropriés. La majorité des apprentis poursuivent également un cursus beaucoup plus important jusqu’à niveau master, et même au-delà. À leur sortie, ces élèves deviennent alors des nouveaux experts de l’aéronautique et de plus, ils pourront espérer s’améliorer dans des postes à responsabilités dans les compagnies aériennes ou dans d’autres entreprises de maintenance, de construction ou de défense française.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.
Mais pourquoi ne pas être le premier à en laisser un ?
Laissez un commentaire

(*) Champs obligatoires